Paris, février 2013 : Crescendo finance accompagne la cession de FRI INFO à DELTA TECHNOLOGIES

Fondée en 1992 par Jean-Jacques FRICHET, FRI INFO est une ESN de 6 personnes basée à la Ferté-Bernard et dédiée à :

  • la distribution,
  • l'infogérance,
  • la maintenance,
  • la migration d'infrastructures réseaux.

 

Elle offre également des solutions de gestion à ses clients qui sont majoritairement des TPE/PME locales de tous secteurs.

Ses partenaires technologiques se nomment EBP, SAGE, IBM, CITRIX avec qui elle réalise un chiffre d'affaires annuel d'1M€ pour un EBITDA de 10%.

Dans le cadre de son départ en retraite, Jean-Jacques FRICHET a missionné le cabinet Crescendo finance pour la recherche d'un repreneur capable d'assurer la continuité de ses activités régionales.

C'est tout naturellement que la société DELTA TECHNOLOGIES, dirigée par Antoine TAFFIN, a été sélectionnée.

Pourvue de deux agences (La Ferté-Bernard et Le Mans), DELTA TECHNOLOGIES réalise un chiffre d'affaires de 2M€ pour un EBITDA supérieur à 10% avec 16 collaborateurs. ESN créée en 1986, la société intervient pour tous types de clients sur les phases d'audit, de conseil, de distribution hardwares/softwares, d'intégration, d'hébergement et d'infogérance d'infrastructures. La société est certifiée auprès de plusieurs marques références du marché telles Microsoft, Dell, Kaspersky, VMWare.

"Avec la reprise de FRI INFO nous effectuons une belle croissance à la fois horizontale et régionale : de nouveaux comptes alliés à de nouvelles solutions technologiques qui vont nous permettre d'appuyer notre position d'acteur de proximité dans la Sarthe. Nous nous réjouissons d'accueillir une nouvelle équipe impliquée dans notre projet de croissance!", déclare Antoine TAFFIN.

Et Jean-Jacques FRICHET d'ajouter : "La vente à DELTA TECHNOLOGIES garantit la poursuite de notre ancrage local, de nouveaux projets pour nos salariés et une transition naturelle pour l'ensemble de nos clients qui reconnaissent le savoir-faire de DELTA TECHNOLOGIES. Unies, nos deux entités ne pourront qu'être renforcées tant d'un point de vue des offres techniques qui sont d'évidence complémentaires que concernant les économies d'échelle propres au caractère synergique de notre rapprochement".

 

RETOUR